Franck Badesire Mweze

3TAMISCoordinateur de 3TAMIS asbl
Né en 1958. Diplômé en Philosophie, marié, père de 4 garçons et une fille.

Lire aussi 3TAMIS : Des personnalités à l’honneur…

En swahili, Mweze (prononcez mwèzé) = Vous pouvez.  En mashi, Mweze, c’est la période de la maturité pour récolter.  Muyeze (prononcezmuyêzé) : impératif 2ème personne du pluriel, du verbe kuyeza (avoir les plantes qui on atteint la maturité pour les récolter) => ayez des plantes en maturité !  Son père a eu ce nom parce qu’il était né à la première maturité des semences à la fin de la première guerre mondiale (1918).  Les premiers haricots verts se récoltent au début du mois de décembre.

_DSC0114

FestBuk 2015.  Durant les 10 jours, le festival a mis sur scène 126 artistes venant de Bukavu, Goma, Burundi, Belgique et Italie.  Pour s’en rendre compte, visitez le site web www.3tamis.org, sur Facebook et sur Tweeter.  De magnifiques photos y sont disponibles en attendant que soit produit le film du Festival.

Plus de 5000 personnes ont participé in situ au Festival de Bukavu.  Il a été relayé par les réseaux sociaux et sur le site web www.3tamis.org.  Il a été couvert par Jeune Afrique et les radios et télévisions nationales avec une mention spéciale de la puissante Radio Okapi. Cette toile d’information qui s’est formée et a embarqué tous les artistes, leurs fans et leurs contacts en réseaux sociaux a fait tabac et les feedbacks sont innombrables.  Le Festival de Bukavu rassemble des peuples et leur ressemble.

Kidogos3TAMIS : Des images pour la Paix… L’éducation citoyenne par l’image et la Culture.  L’histoire de 3TAMIS est intimement liée à celle de Franck, journaliste improvisé et, à la rencontre avec Thierry Carton de Tournai, son coach et formateur à l’université de Lille, lors de sa visite à Bukavu en 2001.  Franck exprimait alors son intérêt pour ce qu’il appelait « la communication »…  Il n’imaginait pas ce vers quoi son rêve de communicateur allait se transformer !


L’asbl 3TAMIS est créée en 2004.
 Franck accepta le poste de direction et se lança dans l’aventure de la mise sur pied et l’organisation d’une petite entreprise de production vidéo, appelée 3TAMIS, dotée du meilleur matériel numérique.

3TAMIS ?  Une histoire où il serait dit l’importance de « passer » l’information par le filtre de trois tamis : celui de la vérité, de la bonté et de l’utilité ; c’est un point de repère pour Franck et son équipe pour qui une des premières valeurs de l’éducation à la paix est le respect des personnes quelles qu’elles soient.

FW2013_Franck_8.jpgFranck avec son ami Jean-Moreau Tubibu réalise en 2003 une étonnante et première fiction en décors naturels : Hakuna sheria – Pas de justice. Ce fut un moment assez incongru que la première projection plein air sur la place de Bagira, une commune de Bukavu, sous l’occupation des rebelles !

Depuis, les réalisations de tous types se comptent par centaines, diffusées gratuitement en projection publique ou bien via les télévisions locales en difficulté de produire ces documents.

Le contenu ?  Les situations inacceptables comme les violences faites aux femmes sous toutes ses formes, l’esclavage économique dont souffrent les « femmes transporteuses » ou FW2013_Franck_7.jpgles petits creuseurs ou bien, les activités de développement, la promotion des mutuelles de santé, de la Culture, de la superbe région qu’est le Sud-Kivu, la mise en valeur des personnes « formidables ».  Quand la sécurité et les fonds le permettent, des projections-débat sur grand écran et en plein air sont réalisées dans les quartiers et les villages où la télévision n’est pas captée.

Sous l’impulsion de Thierry Carton, Franck a lancé le Festival de Bukavu, une extraordinaire manifestation culturelle dans une région toujours en guerre, exceptionnelle en Région des Grands Lacs.  Avec ce Festival à mode d’expression multiple (cinéma, théâtre, ateliers d’échange de savoirs, musique,…), la population est invitée à penser autrement la Vie, à rencontrer l’autre qu’il soit congolais, rwandais, burundais ou étranger, et à partager quelques rares moments de détente dans une région où la pauvreté n’est pas la seule violence vécue par les gens…  Le non accès à la Culture est aussi une forme de violence dénoncée par l’Article 27 des Droits de l’homme.

Franck a compris l’importance de valoriser les artistes et de mettre la Culture au centre de la démocratie car la liberté d’expression est un des critères de qualité de toute démocratie.

Peu à peu, Franck a construit la notoriété de 3TAMIS sur la base d’une information responsable, hors de l’agitation de l’actualité et des effets d’annonce qui distraient de l’essentiel ou qui mettraient le personnel de 3TAMIS en danger.  La tâche de Franck n’est pas facile car l’éducation à la citoyenneté est pour les bailleurs un domaine d’activité moins porteur politiquement que l’aide humanitaire plus rémunérateur…

Aujourd’hui, Franck reste convaincu que la formation à l’Art et le cinéma amèneront les gens à revendiquer la paix autrement que par quelques beaux et émouvants slogans annoncés lors de marches…  Le travail exceptionnel réalisé par Franck, parfois avec audace, les images produites sous sa direction reflètent son tempérament, la diplomatie en finesse sans agressivité.  C’est ce qu’apprécie nombre d’ami(e)s congolais et européens… 

Croc’Monsieur : Franck Mweze, « observateur » des élections communales belges Franck Mweze est le coordinateur du centre de production vidéo participative 3TAMIS à Bukavu en RDC.  Octobre 2012 : il était en Belgique dans le cadre d’un échange avec Notélé, la télévision communautaire de la Wallonie picarde, partenaire dans la mise en place d’une tv communautaire d’éducation citoyenne à Bukavu.  Cette initiative est également liée à l’élaboration de programmes de sensibilisation aux prochaines élections locales qui se tiendront prochainement en RDC.  Ce n’est donc pas par hasard que cette mission prenait lieu au moment des élections communales en Belgique.  Lire la suite…

FW2013_Franck_1.jpg

Falling Wistles

His hometown of Bukavu shares Congo’s eastern border with Rwanda and Burundi, making it a vibrant cross-section of unique customs and traditions.

Over the centuries, the power-hungry have used this diversity as a weapon to justify genocide, and perpetuate decades of war. Despite UN peace accords, tension hangs heavy in the region.

Franck created FestBuk as a unique solution for his neighbors to begin moving past their differences while having a great time. FestBuk is an annual, multicultural celebration that draws citizens from Rwanda, Burundi, and Congo together to eat, dance, and experience the music, fashion, and art born from their different cultures.

Franck is looking longterm with Festbuk.  He believes shared experiences permeated with laughter and expression can break down cultural barriers and establish lasting friendships.  Regardless of class or heritage, festival-goers will bump shoulders on the dance floor, tell jokes in the buffet line, and exchange values in sharing art and ideas.

We believe art has the power to shift culture.  We stand beside Franck in his vision for a united Great Lakes region and a peaceful Congo.  Franck is a whistleblower.    Lire la suite…

Talents d ebeneCommuniqué de presse : C’est en l’Hôtel « Capital » à Bruxelles qu’à eu lieu la cinquième remise des Talents d’Ebène

Réunir et mettre à l’honneur des talents d’Ebène  est une idée qui semble, après cinq années d’activités,  inscrite dans la réalité des relations entre la Belgique et la République démocratique du Congo.  Repérer des talents là-bas et ici, les reconnaître, les estimer, les valoriser, les révéler a nécessité à chaque fois une préparation et une approche patiente et minutieuse qui se sont étalées  sur plus de douze mois.  La cinquième édition des talents d’Ebène nous permet à nouveau de mettre sur le pavois des hommes et des femmes dont le travail et la passion s’inscrivent dans le droit fil des objectifs poursuivis et cela dans les catégories coopération et développement et essor socioculturel.

Les Talents d’Ebène 2011, Catégorie « Coopération et développement » ont été attribués à : B. MWEZE Franck (3TAMIS asbl-Bukavu) – lauréat et à LEJEUNE Jean-Denis (Objectif Ô asbl)  Par ailleurs, un Talent d’Honneur a été décerné à titre posthume au comédien – dramaturge Monsieur Dieudonné KABONGO en reconnaissance pour son apport exceptionnel aux arts. Ce talent fût remis par l’artiste humaniste Pie TSCHIBANDA.

Le mot du lauréat, extrait : C’était par un coup de fil que le comité de sélection m’a signifié ma nomination au Talent d’ébène pour l’année 2011.  C’est aussi par un coup de fil et un petit mail que j’ai demandé à Jean-Pierre Winberg, directeur de Notélé, partenaire institutionnel de 3TAMIS de bien me faire l’honneur de me représenter à ces cérémonies.  Cela veut dire que, entre lui et moi, entre nos institutions respectives et entre nos deux pays, la communication coule dans un bon circuit. En effet, depuis la création de l’asbl 3TAMIS, notre enjeu principal est de réussir à rassembler les communautés à travers des manifestations culturelles, propices à la paix, à la cohabitation des peuples et à l’éducation citoyenne permanente.

De là est né le Festival de Bukavu qui en est à sa 5ème édition en 2011.  Le Festival de Bukavu est annuel et pluridisciplinaire puisque nous souhaitons que de celui-ci naissent d’autres Festivals plus spécialisés dans l’avenir.  Car, après une longue période de guerre en RD Congo, la culture a été reléguée au dernier rang des soucis des dirigeants, alors que, compte tenu de ses potentialités multiculturelles et intellectuelles, le pays peut vivre de la culture et des arts s’il est bien organisé.

Je remercie tous ceux-là qui m’ont encouragé dans le travail que je mène au quotidien en vue de changer positivement la société congolaise à partir du Kivu et par le rayonnement vers les grands-lacs africains.  Franck Mweze, Coordinateur 3TAMIS ASBL

Harubuntu Harubuntu, c’est l’histoire d’un éveil…

Harubuntu, c’est l’histoire de porteurs d’espoir et créateurs de richesses africains qui témoignent du potentiel de l’Afrique.  Dans des contextes de diversité, ils entreprennent, développent leurs qualités, créent des dynamiques épanouissantes démultiplicatrices.  Ils racontent leur histoire, leur projet à partir de qui ils sont.  Ces récits si honnêtes et authentiques pourront vous captiver et peut-être vous donner l’envie d’y prendre part.  Ils nous donnent l’occasion d’une prise de conscience, de sortir de nos clichés et remparts, d’oser voir le monde autrement et de participer à réinventer, dans le monde et en soi, le dialogue entre l’Afrique et l’Europe.

Harubuntu

Sud-Kivu

2010 – Conseil provincial de la jeunesse – « Sud-Kivu Repaire Award », diplôme du mérite – Promotion de la Culture.

3TAMIS