RDC – Agro-industrie – Kitoko Food

Kitoko-food.com

Mise à jour 170727

A 54 km de Kinshasa – District de la Tshangu – Village Masaba I, Quartier Menkeo, Commune de Maluku au bord de la N’Sele

RDC Parc Agro Kitoko Food

RDC Parc Agro Kitoko Food (2)

Localisation à vérifier…

Le parc en bref 

  • Superficie : 485 hectares (entre 600 et 650 ha selon les sources !)
  • Lieu : à 54 km de Kinshasa – District de la Tshangu. Village Masaba I, quartier Menkao, commune de Maluku, le long de la rivière N’Sele (48 km sur la nationale N1 de Kinshasa à Kikwit et 6 km de route en terre à l’entrée de Masaba I)
  • Budget privé : 12 millions $US
  • Direction : conjointe de Fleurette Group et Agrimining Services Limited  (site indisponible) avec la Fondation Famille Gertler
  • Lancement : juin 2012
  • Culture :
    • Par irrigation (150 ha) et serres (30.000 m²)
    • Semences importées d’Israël, des Pays-Bas et d’Afrique du Sud
    • Production maraîchère : amarante, aubergine, carotte, chou, concombre, haricot vert, haricot sec, laitue, manioc, maïs doux, maïs vert, oignon, pastèque, piment, poivron, pomme de terre (variété tebira), pomme de terre douce, tomate, tomate cerise
    • Arbres fruitiers : avocat, banane, citron, mangue, papaye, orange
  • Elevage : caprins de lait et de viande, volailles
  • Produits : Viande, poisson, lait, œufs, légumes, fruits
  • Investissements d’accompagnement 
    • Ecole primaire, clinique de santé, logements pour 60 familles. KITOKO agit selon un système de coopérative de type Kibboutz, dans lequel les résidents de la communauté gèrent et tirent profit des activités de la ferme, garantissant ainsi un support et une fiabilité maximal
    • Centre de formation agricole pratique : 120 étudiants chaque année. KITOKO enseigne des techniques d’affermage modernes et fiables afin d’aider les communautés à surmonter les carences alimentaires débilitantes et à devenir indépendants. Il apporte aux agriculteurs une formation pratique et concrète, les semences, les outils agricoles, les systèmes d’irrigation, les fertilisants, et l’aide nécessaire afin d’acheminer les récoltes sur le marché.
  • Emploi : 400 travailleurs congolais permanents. Plus de 80% d’entre eux vivent dans les villages voisins ou dans l’enceinte de la ferme. 
  • Approche écologique, forestière / permaculture / agriculture familiale / élevageNON – Pas d’informations à ce sujetRDC Parc Agro Kitoko Food (1)

La ferme KITOKO FOOD est une solution locale adaptée à la RDC et un modèle pour le monde. Alliant les ressources et le savoir de ses fondateurs, KITOKO utilise au mieux les conditions naturelles idéales de la RDC pour ses fermes, grâce à l’utilisation de technologies et de techniques agricoles révolutionnaires, y compris par le biais des meilleures pratiques dans le secteur de l’irrigation, la fertilisation et la fertigation ainsi que par des méthodes d’affermages fiables. La ferme KITOKO FOOD est la première parmi les onze fermes devant être mises en place, une dans chaque province de la RDC. (Ndlr Info d’avant l’ordonnance présidentielle 28 février 2015 – 26 provinces) 

Un nouvel exemple d’arnaque du discours de l’agro-business : 

L’activité comprend tous les éléments d’une approche agro-industrielle : graines achetées en Israël, Pays-Bas et Afrique du Sud ce qui laissent supposer être des graines ou hybrides ou OGM rendant dépendant les agriculteurs « indépendants » ceux qui ne seraient pas engagés dans l’exploitation comme ouvriers agricoles, cultures chimiques (engrais, pesticides, fongicides, conservateurs, etc.) Aucune photo ou image vidéo montre la plantation d’arbre pour une pratique agriculture forestière, par exemple et la culture des tomates est loin d’être une culture utilisant la technique de la permaculture !

Tout le discours est convenu, c’est-à-dire un slogan marketing : Kitoko Food Farm gives Congolese farmers tools and skills to become self-sufficient in food production. Kitoko Food Farm fournit aux agriculteurs congolais des outils et des compétences pour devenir autosuffisants dans la production alimentaire. Vraiment autosuffisant, avec un aussi beau tracteur (voir sur le site)  qui est capable de se le payer, de l’entretenir, de s’en payer un nouveau (le premier serait un don de Gertler Fondation ?) après usure ?

Contrairement à ce qui est affirmé, ce type d’exploitation dite d’agriculture industrielle est loin d’être un modèle « pour le Monde », durable, respectueux des personnes, de leurs santés, de l’environnement, car l’unique finalité est le résultat financier (au détriment de la population) de l’économie casino dont la Gertler Family Trust est un des moteurs en RDC.  Voir les articles dans le dossier RDC – PAI – Parc agro-industriel

RDC Parc Agro Kitoko Food (7)RDC Parc Agro Kitoko Food (8)RDC Parc Agro Kitoko Food (13)RDC Parc Agro Kitoko Food (5)

RDC Parc Agro Kitoko Food (6)

Comments 5

  1. bien saisi Thierry de ke v finir le travail g vou enveré 1exemplair mai g ne c coma
    et merci bcp

  2. bonjour G suis Belange Mungongo licencié Relations internationales stagiaire proffessionel a INERA »’g un sujet sur la permaculture et l’agriculture familiale »est ce que c possible que passe sur le terrain pr récolté les donnes

    1. Post
      Author

      Bonjour Belange, plaisir de vous lire et merci de l’intérêt porté à mes articles d’investigation…

      Je ne suis pas certain que Kitoko Food soit un terrain d’étude pour la permaculture et l’agriculture familiale, au contraire ! Suite à votre demande, j’ai d’ailleurs ajouté un commentaire en bas de l’article… j’ai constaté que Gertler a arrêté la promotion de son activité sur son site web, les derniers articles datant de 2014. Qu’est-ce que je dois en penser ?

      J’apprécie que vous vous intéressiez à l’avenir de l’agriculture, juste, respectueuse des personnes et de l’environnement via la permaculture en RDC qui souffre énormément du manque de volonté politique nationale et internationale, au service réel des gens.

      Je suis à la recherche d’exemples concrets de réalisation culturale basée sur l’agriculture familiale, l’agroforesterie, la permaculture afin de promouvoir une activité essentielle pour la vie, l’alimentation en quantité certes et accessible à tous (Cf FAO – Droit à l’alimentation) et ce qui est l’opposé des produits de l’agribusiness, une nourriture qui nourrit en qualité nutritive.

      Je vous incite à lire mon dernier dossier : L’agro-business, poison de l’Humanité ?

      Je serai heureux de citer vos travaux, en faire la promotion, de reprendre des témoignages d’exploitation agricole familiale si vous en connaissez, ce à titre gratuit, car le volet positif de l’agriculture est encore très faible dans mes documents et il est urgent que je m’y attache !
      Cordialement
      Thierry Carton

  3. Monsieur,
    Nous sommes une ASBL et achetons des fruits et legumes pour notre communauté. Pourriez nous nous rencontrer pour un partenariat?
    Merci
    Charles J.

    1. Post
      Author

      Bonjour Charles J.
      Plaisir de vous lire.
      Je vous invite à prendre contact directement avec les responsables de Kitoko food. Le site web de Kitoko n’étant plus actif pour voir leurs coordonnées de contact, je vous suggère de prendre contact avec le Fleurette Group, propriétaire de Kitoko food (leur site web) http://fleurettegroup.com/business-projects/agriculture. Voici le lien de contact : http://fleurettegroup.com/contact

      Je me permets de vous inciter à produire vous-mêmes des aliments de meilleures qualités nutritives parce que cultivés bio « naturel » avec vos pratiques ancestrales améliorées respectueuses du sol des plantes et des Hommes et Femmes ou encore, de contacter des producteurs locaux ayant à coeur de produire des aliments qui nourrissent, et les inciter à valoriser leur savoir faire au lieu d’acheter des aliments poison cultivés avec force engrais chimiques, pesticides, fongicides, etc. nocifs pour la santé, l’économie locale, l’environnement, avec l’avantage que vous soutiendrez vos compatriotes dans leur travail au lieu d’exporter des dollars dividendes pour les riches actionnaires de Fleurette & Cie.
      Bien amicalement et bonne poursuite dans vos recherches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *